Ceux décourageant le vote serbe au Kosovo dénoncés par le représentant de l'ONU

Ceux décourageant le vote serbe au Kosovo dénoncés par le représentant de l'ONU

Le Représentant spécial de l'ONU pour le Kosovo a dénoncé ceux qui s'efforçaient de dissuader les Serbes du Kosovo de voter lors des élections parlementaires du 23 octobre, les accusant de faire passer leurs intérêts propres avant ceux de leur communauté et appelant tous les dirigeants responsables à les « isoler. »

Au cours des derniers jours, nous avons assisté à des tentatives destinées à dissuader les Serbes du Kosovo de participer aux élections. [...] C'est inacceptable », déclare dans un message diffusé par la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), le Représentant spécial et chef de la Mission, Søren Jessen-Petersen.

« Voter samedi » poursuit le Représentant spécial se référant aux élections parlementaires du Kosovo du 23 octobre, « signifie prendre une part active à la vie institutionnelle du Kosovo, [...] défendre vos intérêts, vos droits, vos préoccupations. »

Affirmant que décourager les gens de voter était « anti-démocratique » ; Søren Jessen-Petersen déclare dans son message que « ceux qui incitent les Serbes du Kosovo à ne pas voter, n'ont simplement pas présent à l'esprit l'intérêt leur propre peuple. »

Faisant référence aux efforts fournis par la MINUK et la KFOR (la Force internationale au Kosovo) pour offrir des garanties en termes de sécurité le jour du vote, il a fait observer qu'il ne s'agissait pas seulement d'assurer que le jour des élections se déroule tranquillement et dans la sécurité. « Nous nous sommes attachés à créer toutes les conditions nécessaires pour un retour à la vie normale et l'avènement d'un avenir meilleur pour la population serbe et en réalité, pour toutes les minorités du Kosovo », a-t-il affirmé.

« Tous les dirigeants ayant le sens de leurs responsabilités et qui ont à coeur les intérêts de la communauté serbe du Kosovo, devraient en apporter la preuve en travaillant avec nous de façon à isoler les individus qui placent leurs intérêts égoïstes avant l'avenir de leur propre communauté », a déclaré le Représentant spécial.

Et il a averti ceux qui poursuivaient de tels intérêts que « la MINUK et la KFOR étaient bien décidées à permettre à tous les électeurs d'exercer leurs droits démocratiques en toute sûreté et confiance. »