Des représentants du Conseil de sécurité entament leur mission d'étude en Afrique de l'Ouest

21 juin 2004

Des représentants de 14 des 15 Etats membres du Conseil de sécurité ont entamé une mission d'étude de dix jours en Afrique de l'Ouest qui doit les conduire dans sept pays, a annoncé lundi le porte-parole des Nations Unies.

Cette mission, dirigée par Emyr Jones Parry, l'Ambassadeur du Royaume-Uni, doit se rendre au Ghana, en Côte d'Ivoire, au Libéria, en Sierra Leone, en Guinée-Bissau, et au Nigeria. Elle a été lancée car le Conseil de sécurité « consacre environ 50 à 60 % de son temps aux questions africaines », a expliqué, avant son départ, M. Jones Parry, et parce que l'Afrique de l'Ouest représente une proportion importante de ce temps. Il a ajouté que la mission devrait notamment permettre un contact direct avec les trois opérations de maintien de la paix en activité dans la région.

D'autres priorités portent sur la collaboration avec la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) afin d'appuyer les efforts de l'organisation régionale, d'examiner les moyens de rassembler les efforts des institutions de la famille des Nations Unies sur le terrain et, surtout, de débattre de la dimension régionale de la situation.

A Accra, au Ghana, la mission devait rencontrer le Président, John Kufuor, l'un des négociateurs de paix de la région, ainsi que le Directeur exécutif de la CEDEAO, Mohammed Ibn Chambas.

Ils doivent ensuite rejoindre mardi Abidjan, en Côte-d'Ivoire, où les Nations Unies ont lancé une opération de maintien de la paix, l'ONUCI.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.