Un ancien bourgmestre rwandais condamné à 30 ans d'emprisonnement pour génocide

Un ancien bourgmestre rwandais condamné à 30 ans d'emprisonnement pour génocide

media:entermedia_image:8d2fb3b4-f812-48f7-a121-d6765d5a6d78
Le tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a condamné jeudi, à l'unanimité de ses juges, l'ancien bourgmestre de la commune de Rusomo, Sylvestre Gacumbitsi, accusé de crimes contre l'humanité, à 30 d'emprisonnement.

Sylvestre Gacumbitsi, « reconnu coupable de génocide et d'extermination et de viol en tant que crimes contre l'humanité », a été condamné « à la peine unique d'emprisonnement », souligne le TPIR, dans un communiqué (en anglais).

Selon les trois juges, un Sénégalais, un Russe et un Fidjien, l'accusé « a planifié le génocide » des Tutsi dans la commune de Rusumo, au Rwanda, entre les 7 et 14 avril 1994, « en participant à des réunions avec des responsables militaires et des Interhamwe, en assurant la distribution d'armes, en organisant des réunions au cours desquelles il a incité la population à tuer les Tutsi ». De même, « par ses actes et paroles, il a clairement manifesté son intension génocidaire ».

La chambre de première instance du TPIR s'est en particulier dit « convaincue de la participation de Sylvestre Gacumbitsi au massacre des Tutsi à la paroisse de Nyarubuye, les 15, 16 et 17 avril 1994 ».

---