Le chef de l'ONU pour les réfugiés en Iran, Afghanistan et Pakistan cette semaine

Le chef de l'ONU pour les réfugiés en Iran, Afghanistan et Pakistan cette semaine

Ruud Lubbers
Le Haut Commissaire pour les réfugiés, Ruud Lubbers, entame aujourd'hui un périple d'une semaine qui l'amènera en Iran, en Afghanistan et au Pakistan, a indiqué hier le porte-parole du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) en Afghanistan.

Le Haut Commissaire pour les réfugiés, Ruud Lubbers, entame aujourd'hui un périple d'une semaine qui l'amènera en Iran, en Afghanistan et au Pakistan, a indiqué hier le porte-parole du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) en Afghanistan, Nader Farhad.

« Il s'agira de sa sixième visite dans la région depuis avril 2001 où il s'est rendu quatre mois après avoir pris ses fonctions », a précisé Nader Farhad.

Près de 60 000 Afghans sont revenus dans le pays jusqu'à présent cette année, la plupart d'entre eux ayant effectué le voyage de retour le mois dernier depuis que le HCR en collaboration avec le Gouvernement afghan a repris ses opérations de rapatriement en provenance du Pakistan, interrompue à la suite de l'assassinat le 16 novembre à Ghazni d'une collaboratrice française du HCR âgée de 29 ans, Bettina Goislard.

Dix mille autres Afghans ont été rapatriés d'Iran, auxquels viennent s'ajouter 26 000 retours spontanés, a précisé M. Farhad qui a ajouté qu'en mars, le niveau des retours du Pakistan a été plus élevé qu'à la même époque l'année précédente quand les préoccupations concernant la sécurité ralentissait la sécurité.

M. Lubbers arrivera à Téhéran mardi matin, passera la nuit à Mashad, une ville iranienne à quelque 900 km de la capitale, proche du Turkménistan, mercredi d'où il se rendra ensuite en Afghanistan. Le programme de visite du Haut Commissaire en Afghanistan n'est pas encore totalement arrêté, a indiqué le porte-parole. Il est toutefois prévu qu'il se rende jeudi à Kandahar où il visitera le camp de Zhare-Dasht pour les Afghans déplacés et le centre de transit de Daman destiné aux réfugiés de retour dans le pays en provenance des provinces pakistanaises du Baloutchistan et du Sinch.

Samedi, Ruud Lubbers rencontrera le Président afghan Hamid Karzai à Kaboul, le Ministre des Affaires étrangères Abdullah, le ministre des réfugies et du rapatriement, Enayatullah Nazari, le ministre de l'Intérieur Ahmad Jalali, le ministre des Finances Ashraf Ghani et le ministre de la Reconstruction rurale et du développement, Hanif Atmar.

Il a également prévu de rencontrer le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, Jean Arnault, le commandant de la Force internationale, des diplomates, des responsables d'agences humanitaires et le personnel du HCR.

M. Lubbers doit tenir une conférence de presse le 18 avril avant de quitter l'Afghanistan pour le Pakistan.

En un peu plus de deux ans, le HCR a aidé trois millions d'Afghans à rentrer chez eux. Lors de la récente conférence de Berlin sur la reconstruction afghane, il a lancé un appel à un déploiement accru de forces internationales, insistant sur le fait qu'il s'agissait d'un facteur clé du retour des réfugiés et de la reconstruction du pays.

Le porte-parole du HCR en Afghanistan a indiqué que le budget du HCR pour l'année en cours dans le pays s'élevait à 122,5 millions de dollars dont 45,7 millions seulement, soit 37%, sont financés.