L'agence de l'ONU pour les réfugiés décidée à poursuivre son action au Kosovo

23 mars 2004

Après que plus de 3 200 membres de minorités aient fui ou aient dû être évacués lors de l'éruption de violence qui s'est produite au Kosovo la semaine dernière, l'agence de l'ONU pour les réfugiés indique qu'elle continue à apporter son aide aux milliers de Kosovars déplacés tout en affirmant son intention de mener à bien ses projets dans la province.

Près de 10% des populations minoritaires ont été installées dans des zones plus sûres après avoir été évacuées par la Force du Kosovo (KFOR) sous contrôle de l'OTAN, a indiqué aujourd'hui à Genève un porte-parole du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) Kris Janowski.

La plupart des Kosovars déplacés sont des Serbes ainsi que quelques Rom, a-t-il précisé, ajoutant que certains avaient pu retourner dans leurs villages où le calme était revenu mais que la plupart n'avait pas cette possibilité, ne serait-ce que parce leurs maisons font partie des 280 qui ont été brûlées ou des 80 endommagées.

Le HCR a distribué des matelas, des couvertures, des jerrycans, de la nourriture et des produits hygiéniques à tous ceux qui sont hébergés dans des familles d'accueil ou ont trouvé refuge dans les bases de la KFOR.

« En dépit de la récente flambée de violence qui représente un énorme recul pour l'action du HCR au Kosovo, nous continuerons à appuyer des projets susceptibles de restaurer la confiance et de permettre à certaines minorités déplacées de rentrer chez elles », a déclaré Kris Janowski.

Parmi ces projets, figure l'établissement d'une ligne de bus qui relierait deux fois par semaine Prizren à Štrpce, dans le Sud du Kosovo ou encore l'organisation de visites préliminaires destinées aux personnes qui envisagent de revenir de Serbie au Kosovo.

L'agence est également impliquée dans des programmes de reconstruction, créateurs de revenus, destinés aux réfugiés du Kosovo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.