Violences en Afghanistan : le chef de la Mission de l'ONU appelle à rétablir la loi et l'ordre à Herat

22 mars 2004

Après l'éruption de violence qui a coûté la vie au Ministre de l'aviation dans le gouvernement Karzaï, fils du Gouverneur d'Herat, le Représentant spécial de l'ONU dans le pays appelle à protéger la vie des populations civiles et à rétablir le calme.

Après l'éruption de violence qui a coûté la vie au Ministre de l'aviation dans le gouvernement Karzaï, fils du Gouverneur d’Herat, le Représentant spécial de l'ONU dans le pays appelle à protéger la vie des populations civiles et à rétablir le calme.

Après que Mirwais Siddig, fils du Gouverneur d'Herat, Ismail Khan, ait trouvé la mort, hier après midi, à la suite de la flambée de violence qui s'est emparée de la ville, le Représentant spécial et chef de la Mission de l'ONU dans le pays, Jean Arnault, a exprimé ses sérieuses préoccupations concernant les actes de violence qui se poursuivent aujourd'hui.

Selon un communiqué de la MANUA, la Mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan, la maison du Président du Tribunal a été incendiée par des manifestants ce matin tandis que les coups de feu se faisaient toujours entendre.

Personne n'a été blessé au cours de l'incendie mais cette attaque met en avant la question urgente de la protection de la vie et des biens des dirigeants civils, quelles que soient leur opinion, souligne M. Arnault dans sa déclaration.

Le Représentant spécial lance un appel à toutes les parties pour qu'elles fassent preuve de retenue, qu'elles protègent la vie des civils et qu'elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour rétablir la loi et l'ordre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.