Non-prolifération : le chef de l'AIEA rencontre le Président du Comité des affaires étrangères au Sénat américain

Non-prolifération : le chef de l'AIEA rencontre le Président du Comité des affaires étrangères au Sénat américain

Le directeur de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique, actuellement en visite à Washington, a rencontré entre autres personnalités le sénateur Lugar, Président du Comité des affaires étrangères au Sénat.

Le directeur général de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), Mohamed El Baradei se trouve actuellement à Washington où l'attendait un programme de réunions de travail consacrées au renforcement du régime de non-prolifération, selon un communiqué publié aujourd'hui par l'AIEA.

Il y a rencontré hier le sénateur Lugar, co-fondateur de l'initiative Nunn-Lugar lancée en 1991 et qui cherche, depuis la dissolution de l'Union soviétique, à renforcer les contrôles sur les armes nucléaires et de destruction massive.

Il est important, a indiqué M. El Baradei dans des interviews à la presse de « faire progresser cette question. »

Il est prévu qu'il rencontre au cours de son séjour dans la capitale américaine des responsables du gouvernement ainsi que le Président des Etats-Unis avec lequel un entretien est également prévu.

En ce qui concerne les accords de garanties conclus par l'Iran, le directeur de l'AIEA annonçait hier, depuis Washington, que les autorités iraniennes avaient fixé au 27 mars prochain la reprise des inspections de leurs installations nucléaires.

« Il est clairement de l'intérêt de l'Iran de coopérer pleinement avec l'AIEA et d'adopter une politique proactive de coopération de telle sorte que l'AIEA puisse tirer au clair les questions en suspens le plus vite possible », avait-il alors déclaré.