Haïti : le chef de l'UNESCO appelle les autorités à poursuivre les meurtriers d'un journaliste espagnol

Haïti : le chef de l'UNESCO appelle les autorités à poursuivre les meurtriers d'un journaliste espagnol

media:entermedia_image:54db676c-cba4-45ee-9d2e-49d2657e613b
Le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture, a réclamé aujourd'hui aux autorités haïtiennes que les meurtriers de Ricardo Ortega, reporter à la télévision espagnole Antena 3, soient recherchés et traduits en justice.

« Il est essentiel que les journalistes puissent exercer leur métier dans des conditions raisonnables de sécurité, même dans les cas de conflits », a déclaré Koïchiro Matsuura, directeur général de l'Organisation pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), dans un communiqué publié aujourd'hui.

Il y indique déplorer la mort de Ricardo Ortega, « une des six personnes, au moins, qui ont perdu la vie lors d'une fusillade aveugle » et appelle « les autorités à rechercher et poursuivre les auteurs de ces attaques qui auraient fait des douzaines de blessés, dont quatre autres journalistes ».

Ricardo Ortega a été tué alors qu'il couvrait, dimanche dernier, une manifestation à Port-au-Prince. Près de 10 000 personnes manifestaient devant le Palais présidentiel quand des partisans de Jean-Bertrand Aristide ont ouvert le feu sur la foule, précise le communiqué.