Dialogue Pristina-Belgrade : première réunion aujourd'hui d'un Groupe de travail

Dialogue Pristina-Belgrade : première réunion aujourd'hui d'un Groupe de travail

Le Représentant spécial de l'ONU pour le Kosovo s'est félicité de la tenue aujourd'hui de la première réunion d'un des Groupes de travail qui marque la poursuite du dialogue Pristina-Belgrade considéré comme un élément essentiel de l'avancée de la situation dans la province.

« La réunion d'aujourd'hui sur l'énergie, qui est présidée par Joly Dixon, marque la poursuite d'un processus et ouvre un nouveau chapitre dans l'établissement de contacts réguliers sur des questions pratiques entre Pristina et Belgrade », a indiqué le Représentant spécial du Secrétaire général chef de la Mission de l'ONU au Kosovo, Harri Holkeri, dans un communiqué diffusé aujourd'hui.

Souhaitant que ces groupes de travail, au nombre de quatre selon les décisions prises lors de la relance à Vienne du dialogue entre Pristina et Belgrade, « s'engageront dans un dialogue constructif ce qui constitue une des Normes à satisfaire », M. Holkeri a « applaudi les dirigeants politiques aussi bien du Kosovo que de la Serbie pour leur implication dans ce processus qui sera profitable aux deux parties. »

Il a affirmé que la MINUK, la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo, continuerait à apporter un appui sans réserve à ce dialogue.

Lors du Conseil de sécurité du 6 février dernier, le Représentant spécial avait annoncé la réunion imminente de deux des groupes de travail, dont la création avait été décidée à Vienne, et avait insisté sur l'importance de la poursuite du dialogue Pristina-Belgrade, non seulement parce qu'il fait partie des Normes avec lesquelles le Kosovo doit se mettre en conformité, avant les négociations sur son statut mais parce que dans ce dialogue, se trouve la clé à de nombreux problèmes qui se posent encore au Kosovo.