Le chef de l'ONU aux droits de l'homme appelle à signer un accord dans ce domaine au Népal

6 février 2004

Tout en prenant note des récentes déclarations publiques en faveur de la signature rapide d'un Accord sur les droits de l'homme, le chef de l'ONU aux droits de l'homme a exprimé sa préoccupation face au nombre croissant d'informations faisant état de violations de droits de l'homme au Népal et a réclamé la signature effective de l'accord.

Le Haut Commissaire aux droits de l'homme par intérim, M. Bertrand Ramcharan, prend note des récentes initiatives et déclarations publiques en faveur de la signature rapide de l'Accord sur les droits de l'homme proposé par la Commission nationale des droits de l'homme du Népal, indique une déclaration publiée aujourd'hui par l' Office des Nations Unies à Genève.

Il exprime toutefois « sa préoccupation face au nombre croissant d'informations faisant état de violations de droits de l'homme depuis la rupture du cessez-le-feu » et réitère son appel lancé aux deux parties afin qu'elles signent de toute urgence cet accord.

« La mise en oeuvre de l'Accord contribuerait à protéger les civils et pourrait permettre d'instaurer la confiance entre les parties », souligne M. Ramcharan qui ajoute que le Haut Commissariat aux droits de l'homme reste disposé à fournir une assistance technique pour aider la Commission nationale des droits de l'homme à remplir son rôle de surveillance et de vérification de la mise en oeuvre de l'Accord, une fois que celui-ci aura été signé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.