Kofi Annan à Paris se félicite de la création du réseau français d'appui au Pacte mondial

27 janvier 2004

Lors d'une réunion aujourd'hui à Paris du réseau français du Pacte mondial, à laquelle participait le Président de la République française, Jacques Chirac, le Secrétaire général de l'ONU s'est « félicité de la création d'un réseau français d'appui au Pacte mondial » qui vient s'ajouter à une cinquantaine de réseaux de ce type, et a indiqué qu'il aurait prochainement besoin de son aide « pour que le Pacte garde toute son importance. »

Soulignant que « les sociétés françaises étaient, à juste titre, considérées comme figurant au premier rang des entreprises citoyennes, le Secrétaire général qui s'adressait ce matin aux participants du réseau français du Pacte mondial réuni pour un dialogue sur la corruption s'est félicité « de la création d'un réseau français d'appui au Pacte mondial, qui viendra s'ajouter à quelque 50 réseaux de ce type créés un peu partout dans le monde. »

Il s'est dit convaincu que « le réseau français jouerait un rôle d'entraînement et inciterait bien des entreprises à favoriser le progrès social. »

« L'objectif fondamental du Pacte mondial reste le même qu'au moment de sa création, il y a cinq ans », a-t-il déclaré. « Il s'agit de poser les bases d'une éthique mondiale en acceptant les principes que les gouvernements du monde entier reconnaissent depuis longtemps, mais qui ne sont pas encore universellement appliqués. »

Il s'agit également, a-t-il ajouté, « de trouver des moyens d'agir concrètement et de se concentrer sur des projets et des initiatives précis. »

« Nous avons déjà obtenu des résultats très encourageants. Des dizaines de projets et d'initiatives sont nés des modules « concertation », « information » et « projets » du Pacte », a indiqué Kofi Annan, ajoutant que « le Pacte a fait beaucoup pour ouvrir la famille des Nations Unies à de nouveaux partenariats. »

Aujourd'hui, a-t-il poursuivi, « beaucoup d'entités du système sont prêtes à travailler en partenariat avec le secteur privé. »

« Actuellement, un de nos projets les plus intéressants est un projet de concertation sur la transparence et la lutte contre la corruption, auquel beaucoup d'entre vous participent depuis deux ans. Je remercie tous les participants pour leur temps et leurs conseils d'experts », a indiqué Kofi Annan.

Cependant, le Secrétaire général de l'ONU a ajouté : « j'aurai besoin de votre aide pour que le Pacte conserve toute son importance » et pour qu'il soit exploité au maximum de son potentiel. .

« Au moment où commencent les préparatifs du Sommet des participants au Pacte mondial qui doit se tenir à New York en juin, j'espère pouvoir continuer à compter sur la créativité et le zèle dont vous avez toujours fait preuve », a conclu Kofi Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.