L'ONU envoie quelque 40 tonnes de matériel de secours en Iran où le tremblement de terre aurait fait au moins 4 000 victimes

26 décembre 2003

Tandis que les informations parvenant à la coordination de l'ONU estiment à au moins 4 000 les victimes du tremblement de terre et que le gouvernement iranien indique avoir besoin d'équipes disposant de matériel de détection et de chiens de sauvetage, les agences de l'ONU sont en route ou déjà sur place tandis que l'organisation s'apprête à envoyer quelque 40 tonnes de matériel de secours.

La secousse qui s'est produite à 5 h 30 locales (près de 2h GMT) aurait fait au moins 4000 victimes parmi les 80 000 habitants de la ville de Bam dans le Sud-Est de l'Iran. La forteresse vieille de 2000 ans qui dominait la ville du haut d'une falaise et attirait chaque année des milliers de touristes aurait été détruite ainsi que 60% des maisons de la ville, indique un nouveau communiqué (en anglais) établi par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU sur la base des informations fournies par le Coordonnateur résident de l'ONU à Téhéran et par les médias.

Le Gouvernement iranien accepte toute l'aide internationale qui peut lui être fournie, notamment des équipes de recherche et de secours disposant d'instruments de détection et de chiens de sauvetage, indique par ailleurs OCHA. Ces équipes n'ont pas besoin de visas et peuvent s'envoler directement pour l'aéroport de Kerman, le plus proche du sinistre. Toutefois les plans de vol doivent être communiqués à l'autorité iranienne de l'aviation civile, précise l'agence.

L'agence insiste également sur le besoin urgent de fournitures médicales, d'hôpitaux de campagne, d'équipement de traitement de l'eau, de générateurs électriques, de tentes et de couvertures.

Deux équipes constituées du personnel de plusieurs agences de l'ONU, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), le Programme alimentaire mondial (PAM), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ont été dépêchées sur les lieux à la demande de l'équipe de gestion des catastrophes naturelles des Nations Unies à Téhéran. Elles devaient parvenir à destination dans la soirée.

Par ailleurs, OCHA va envoyer ce soir une Equipe de l'ONU pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe qui participera à la coordination des efforts de secours. Outre les 90 000 dollars que l'agence a mis à disposition, elle est également en train de rassembler entre 36 et 40 tonnes de matériel - tentes, couvertures, unités de traitement de l'eau, trousses de secours d'urgence - prélevés sur ses stocks entreposés à Brindisi en Italie et donnés par les gouvernements italiens et norvégiens.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.