Libéria : déploiement imminent des forces de maintien de la paix de l'ONU dans des secteurs contrôlés par les rebelles

26 décembre 2003

Les forces de maintien de la paix de l'ONU au Libéria devraient rapidement se déployer dans trois secteurs actuellement aux mains des rebelles et contrôler encore plus largement le pays d'ici à la fin janvier, a indiqué le Commandant des forces de la Mission de l'ONU.

Selon les informations fournies jeudi par le général Daniel Opande, le commandant des forces de l'ONU au Libéria, environ 2 000 soldats sont arrivés dans le pays au cours des deux dernières semaines portant à plus de 7 000 l'effectif total de la composante militaire de la Mission de l'ONU alors que d'autres troupes en provenance du Pakistan, du Bangladesh et de l'Ethiopie s'acheminent vers le Libéria, indique un communiqué du Réseau régional intégré d'information de l'ONU publié aujourd'hui.

« Avec 7 080 militaires, nous arrivons à près de la moitié du total de notre force », a indiqué le général kenyan au cours d'un point avec la presse. « Nous avons l'énergie et la détermination voulue pour commencer à nous déployer dans des secteurs contrôlés par les rebelles du LURD (Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie) et du MODEL (Mouvement pour la démocratie au Libéria) », a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu'il espérait que la MINUL, la Mission de l'ONU au Libéria, pourrait établir des garnisons permanentes de soldats de maintien de la paix à Gbarnga, une place forte du LURD à 140 km au Nord-Est de Monrovia et à Buchanan, la ville portuaire contrôlée par le MODEL qui se trouve à 120 km au Sud-Est de la capitale. Il souhaite également positionner des troupes dans la ville de Tubmanburg, contrôlée par le LURD, à 50 km au Nord-Ouest de Monrovia, et cela « dans les quelques jours qui viennent. »

Par ailleurs, le programme de désarmement-réintégration suspendu 10 jours après qu'il ait commencé, faute des ressources nécessaires pour faire face à l'afflux de candidats au désarmement, devrait reprendre le 10 janvier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.