L'ONU pourrait se voir confier un « rôle important » en Iraq

17 novembre 2003

Selon les informations transmises au Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, par le Secrétaire d'Etat américain, les Etats-Unis envisageraient de confier un « rôle » important à l'ONU en Iraq, a indiqué aujourd'hui un porte-parole de l'Organisation à New-York. La nomination d'un nouveau Représentant spécial dans ce pays devrait également être annoncée prochainement.

A son arrivée au siège de l'ONU à New York ce matin, le Secrétaire général a indiqué à la presse que les informations qu'il avait reçues du Secrétaire d'Etat américain, Colin Powell, ainsi que du Président du Conseil de gouvernement iraquien, Jalal Talabani, et de l'envoyé du Royaume-Uni en Iraq, Jeremy Greenspan, lui laissaient penser que Colin Powell envisageait de confier un « important rôle » à l'ONU en Iraq.

En réponse à la question d'un journaliste, il a toutefois indiqué que le moment n'était pas encore venu pour un retour de l'ONU en Iraq. « Il nous faut évaluer la situation en Iraq. Est-ce vraiment la peine de retourner sur le terrain si c'est pour nous retrancher dans des forteresses. Cela ne veut pas dire que nous n'examinons pas les perspectives », a-t-il déclaré.

Kofi Annan a ajouté qu'il espérait pouvoir nommer prochainement son nouveau Représentant spécial en Iraq et qu'il procédait actuellement à l'étude des candidatures. Ce poste était resté vacant après le décès de Sergio Vieira de Mello, survenu lors de l'attaque terroriste menée contre le siège de l'ONU à Bagdad le 19 août dernier.

Dans l'intervalle, l'ONU va étudier quelles sont les opérations qu'elle peut conduire de l'extérieur du pays ainsi que les modalités de la reprise de ses activités en Iraq quand les circonstances le permettront, a-t-il indiqué.

A propos de l'assassinat d'une collaboratrice du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), hier en Afghanistan, il a précisé que, pour des considérations liées à la sécurité, « des changements seraient apportés à la façon dont nous travaillons » et qu'il pensait que certains étaient déjà en cours.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.