Accord de Genève : une tentative courageuse compatible avec la Feuille de route selon Kofi Annan

Accord de Genève : une tentative courageuse compatible avec la Feuille de route selon Kofi Annan

Kofi Annan
Saluant l'accord de Genève rédigé par des personnalités israéliennes et palestiniennes, le Secrétaire général de l'ONU a estimé qu'il s'agissait d'une tentative courageuse pour sortir de l'impasse actuelle qui méritait d'être encouragée.

« Certes, ces initiatives privées ne peuvent se substituer aux négociations diplomatiques officielles entre l'Etat d'Israël et l'Autorité palestinienne », a fait observer Kofi Annan dans une déclaration communiquée aujourd'hui par son porte-parole. Il n'a pas moins estimé qu'il s'agissait d'une « tentative courageuse » de la part des deux parties « pour sortir de l'impasse actuelle ».

Le Secrétaire général juge « l'Accord de Genève » à la fois cohérent et compatible avec les dispositions de la Feuille de route.

Dernier en date des plans de paix, la Feuille de route, élaborée à l'initiative d'un Quatuor réunissant l'ONU, les Etats-Unis, l'Union européenne et la Fédération de Russie, a pour objectif de régler de façon définitive le conflit israélo-palestinien d´ici à 2005 et fixe à cet effet des étapes et un calendrier précis d´exécution de mesures réciproques à adopter par les deux parties.

Dans la déclaration rendue publique aujourd'hui, le Secrétaire général souligne que « sa dernière phase prévoit le règlement de questions délicates relatives au statut définitif, y compris Jérusalem, les colonies et les réfugiés. »

« Les parties doivent impérativement commencer à mettre en œuvre, sans délai, les dispositions de la Feuille de route », affirme-t-il en conclusion.