L´ONU évalue les besoins humanitaires de la deuxième ville du Libéria

24 octobre 2003

Une équipe composée de représentants de plusieurs agences de l´ONU s´est rendue à Buchanan, la deuxième ville du Libéria, pour évaluer la situation humanitaire et être à même d´aider au mieux la population.

Dirigée par Abou Moussa, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l´ONU au Libéria et Coordonnateur de l´aide humanitaire, la mission a signalé que l´hôpital principal de Buchanan était pleinement opérationnel tandis que l´autre hôpital de la ville avait été en partie pillé et manquait d´eau et d´électricité.

Au cours de cette mission, le Fonds des Nations Unies pour l´enfance (UNICEF) a fourni du matériel médical et le Haut Commissariat de l´ONU pour les réfugiés (HCR) du matériel de première nécessité - notamment des couvertures et du matériel de cuisine de base - à des réfugiés regroupés sur un terrain appartenant à une mission catholique.

L´équipe de l´ONU a estimé que la situation alimentaire s´était améliorée à cause de la baisse du prix du riz, ajoutant que de nombreux aliments de base, en vente sur les marchés, restaient trop onéreux pour la plupart des Libériens.

L´Organisation des Nations Unies pour l´alimentation et l´agriculture (FAO) a, quant à elle, travaillé dans d´autres régions du Libéria, où elle a fourni du matériel agricole et des outils à des familles de cultivateurs dans le besoin. Une autre mission organisée de façon conjointe par les agences de l´ONU s´est rendue, en début de semaine, dans les camps de Kakata.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.