Le Conseil de sécurité salue l'action de la Force européenne en R.D. du Congo

3 septembre 2003

Les membres du Conseil ont salué aujourd'hui l'action de l'Union européenne qui, en déployant à Bunia, en République démocratique du Congo (RDC) une force multinationale d'urgence commandée par la France, a permis d'éviter un drame humanitaire et a été déterminante pour stabiliser la situation dans la ville.

Le Président du Conseil de sécurité, Emyr Jones Parry, a indiqué aujourd'hui à la presse que les membres du Conseil de sécurité avaient été informés des conditions dans lesquelles s'était déroulé, le 1er septembre 2003, l'achèvement du mandat de la Force multinationale intérimaire d'urgence, déployée à Bunia en application de la résolution 1484, et le transfert de responsabilité à la MONUC.

Les membres du Conseil ont exprimé à nouveau leur préoccupation devant la poursuite des hostilités dans l'est de la République démocratique du Congo, en particulier en Ituri et dans les Kivus. Ils ont mis en garde toutes les parties contre la fourniture d'armes et les ont engagées à s'abstenir de nouvelles violences.

Le transfert des responsabilités entre la Force multinationale et les forces de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC) s'inscrit dans le prolongement du renforcement du mandat de la MONUC par la résolution 1493 qui autorise l'accroissement des effectifs militaires de la mission, portés de 8 700 à 10 800 éléments, à créer une brigade de l'Ituri et l'autorise à utiliser tous les moyens nécessaires pour s'acquitter de son mandat dans le district de l'Ituri et dans les Kivus

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.