Préoccupé par la rupture du cessez-le-feu au Népal, Kofi Annan encourage la reprise des négociations

29 août 2003

Profondément préoccupé par la rupture du cessez-le-feu et par la reprise récente de la violence au Népal, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a appelé toutes les parties concernées, en particulier les rebelles appartenant au parti communiste népalais, à retourner à la table des négociations.

Dans une déclaration communiquée aujourd´hui par son Porte-parole, Kofi Annan a déclaré qu´il n´y avait pas d'alternative à la poursuite du dialogue pour trouver une solution pacifique au conflit. Il a également rappelé aux parties qu'elles ont la responsabilité de protéger la population civile et de respecter le droit international humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.