ONU: réunion du Comité pour l´élimination du racisme

1 août 2003

Le Comité des Nations Unies chargé d´examiner les efforts réalisés pour éliminer la discrimination raciale se réunit à Genève à partir de la semaine prochaine.

Les 18 experts du Comité, le premier organe créé par les Nations Unies afin de surveiller l'application d'un instrument international dans le domaine des droits de l'homme, se réuniront du 4 au 22 août 2003 pour examiner les rapports établis par 11 des 169 Etats parties à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, entrée en vigueur en 1969, à savoir l'Albanie, la Bolivie, le Cap-Vert, la Finlande, l'Iran, la Lettonie, la Norvège, la République de Corée, la République tchèque, le Royaume-Uni et Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Le Comité a également prévu d´évaluer la mise en oeuvre de la Convention dans des pays qui accusent un retard au moins égal à cinq ans dans la présentation de leurs rapports, ce qui est le cas des Bahamas, de la Bosnie-Herzégovine, de la République démocratique populaire lao, du Malawi, du Suriname, du Tadjikistan et de la Zambie.

Les experts aborderont la question de la prévention de la discrimination raciale par le biais de mesures d'alerte rapide et de procédures d'action urgente qui permettraient d´éviter que des problèmes existants ne dégénèrent en conflits et de prévenir ou même de limiter des violations graves de la Convention. Le 19 août, le Comité tiendra sa première réunion avec l´ensemble des Etats parties à la Convention.

Lors de séances à huis clos, le Comité entendra des personnes qui se plaignent d'être victimes de violations de l'une des dispositions de la Convention, seules les plaintes contre l'un des 41 Etats ayant reconnu la compétence du Comité à recevoir de telles communications étant recevables.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.