Le BIT lance une campagne mondiale en faveur de la sécurité sociale pour tous

18 juin 2003

Alors que quatre personnes sur cinq dans le monde ne bénéficient pas d'une couverture sociale de base, le Bureau international du Travail (BIT) a annoncé aujourd'hui qu'il allait prendre la tête d'une campagne pour encourager les pays à étendre la sécurité sociale au plus grand nombre de leurs ressortissants.

Alors que quatre personnes sur cinq dans le monde ne bénéficient pas d'une couverture sociale de base, le Bureau international du Travail (BIT) a annoncé aujourd'hui qu'il allait prendre la tête d'une campagne pour encourager les pays à étendre la sécurité sociale au plus grand nombre de leurs ressortissants.

«Une seule personne sur cinq est aujourd'hui couverte dans le monde par un système adéquat de sécurité sociale, a déclaré le Directeur général du BIT Juan Somavia. Qui plus est, la moitié de la population mondiale ne bénéficie d'aucune sorte de couverture sociale. Nous avons la volonté - et il nous faut à présent trouver les moyens - de donner au plus grand nombre les avantages sociaux dont ils ont besoin pour survivre et prospérer.»

La Campagne mondiale sur la sécurité sociale et la couverture, lancée aujourd'hui dans le cadre de la 91ème Conférence internationale sur le travail qui se tient à Genève depuis le 3 juin, est l'expression d'un consensus qui s'est dégagé parmi les gouvernements, les employeurs et les travailleurs pour étendre cette couverture à l'ensemble du monde du travail, particulièrement dans l'économie informelle, et sensibiliser les opinions à l'impact de ce système de sécurité sur le développement économique et social, indique l'OIT.

«Des systèmes efficaces de sécurité sociale concourent à améliorer les performances de l'économie et à établir un avantage comparatif sur les marchés mondiaux», estime M. Somavia, dans son rapport à la Conférence intitulé «S'affranchir de la pauvreté par le travail».

Selon une étude du BIT, la couverture sociale englobe l'accès aux soins et un revenu minimum pour les personnes âgées, les chômeurs, les malades, les invalides, les victimes du travail, les femmes enceintes et les foyers privés de celui ou celle qui assurait les revenus.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.