Remise en liberté du personnel de l'ONU pris en otage en Géorgie

11 juin 2003

Les quatre membres de la Mission d'observation des Nations Unies en Géorgie (MONUG), pris en otage le 5 juin dans la haute vallée de la Kodori, ont été relâchés et sont en bonne santé.

La prise d'otage s'est produite alors qu'une unité composée de personnel de la MONUG et de militaires de la force de maintien de la paix de la Communauté d´Etats indépendants (CEI) patrouillait dans la haute vallée de la Kodori, théâtre de plusieurs affrontements lors du conflit entre la Géorgie et l'Abkhazie. Les soldats de la CEI avaient été rapidement relâchés.

La MONUG a confirmé que les otages avaient été remis en liberté à un endroit non spécifié à approximativement 22 heures, heure locale, hier.

Le chef de la MONUG s'est entretenu au téléphone avec les quatre membres de la Mission qui ont confirmé être tous en bonne santé. Le groupe est arrivé un peu plus tard à Tbilissi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.