L'ONU demande un soutien financier immédiat pour lutter contre la crise ignorée en Haïti

21 mai 2003

L'équipe des Nations Unies en Haïti a lancé un appel d'urgence de 84 millions de dollars américains pour financer un programme d'urgence à l'intention des communautés les plus démunies, éprouvées par une crise économique sans précédent et la détérioration de la situation sociale, largement passées inaperçues par les médias internationaux.

"Cet appel constitue un effort urgent de la part du système de l'ONU pour focaliser l'attention sur une crise silencieuse, chronique et ignorée en Haïti," a déclaré le représentant dans le pays du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Adama Guindo.

Le PNUD a précisé que les fonds demandés serviront, entre autres, à financer 21 projets ayant pour objectifs l'amélioration de l'administration, la création d'emplois, la mise en place de micro financements, la lutte contre la prolifération des armes de petit calibre et contre la violence communautaire, et l'atténuation des risques présentés par les catastrophes naturelles.

Haïti, où deux tiers de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté et la moitié seulement des adultes sont alphabétisés, compte parmi les pays les plus pauvres des Amériques, a souligné le PNUD. Haïti est également très vulnérable aux catastrophes naturelles et le mauvais état des réseaux de communications fait obstacle aux secours en cas d'urgence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.