Le Conseil de sécurité appelle à un effort commun pour préserver la paix en Afghanistan

Le Conseil de sécurité appelle à un effort commun pour préserver la paix en Afghanistan

Le Président du Conseil de sécurité, Munir Akram
Les membres du Conseil de sécurité se sont dits, aujourd'hui, vivement préoccupés par la détérioration de la sécurité en Afghanistan ainsi que par les attaques dirigées contre le personnel de l'ONU et ont appelé tous les protagonistes à travailler ensemble au succès du processus de paix.

« Les membres du Conseil ont exprimé leurs vives préoccupations à l'égard de la détérioration de la sécurité dans de nombreux secteurs d'Afghanistan et des attaques récentes contre du personnel de l'ONU et d'autres organisations humanitaires », a déclaré le Président du Conseil, Munir Akram du Pakistan, dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une réunion pendant laquelle les 15 membres du Conseil ont entendu le compte-rendu du Représentant de l'ONU, Lakhdar Brahimi, sur la situation en l'Afghanistan.

« Le Conseil a demandé à tous les acteurs en Afghanistan de travailler ensemble, de concert avec la communauté internationale au succès du processus de paix, » a-t-il ajouté.

M. Akram a indiqué par ailleurs que le Conseil avait pris note des réformes que le gouvernement devait mener à bien cette année, « notamment les réformes dans le domaine de la sécurité en commençant par le ministère de la Défense et des services de renseignements. »

Les membres du Conseil ont exprimé à nouveau leur soutien à l'administration intérimaire afghane et à la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MINUA) dans leurs efforts pour mettre en oeuvre le processus de Bonn, a déclaré également M. Akram. Ils ont estimé que la communauté internationale devait apporter un soutien adéquat au gouvernement afghan et que les donateurs devaient soutenir généreusement les programmes de reconstruction ainsi que les organes et institutions impliqués dans le processus de paix.