L'ONU lance une évaluation de l'habitat en Iraq

6 mai 2003

L'Agence de l'ONU pour l'habitat a ouvert des bureaux à Bassorah et entreprend une évaluation du parc immobilier endommagé par la guerre de façon à planifier la réhabilitation et la reconstruction en Iraq.

L'équipe du Programme de l'ONU pour les établissements humains (ONU-Habitat) à Bassorah, actuellement composée d'un expert international et de 54 ingénieurs locaux, architectes et responsables de bases de données, a également commencé une évaluation du réseau d'évacuation d'eaux usées et du système de collecte d'ordures à Habania, un district pauvre de Bassorah qui abrite 300 000 personnes. La situation y est, selon l'agence, désespérée après des années d'abandon et les dégradations supplémentaires entraînées par la guerre.

Une fois l'évaluation achevée, ONU-Habitat travaillera en liaison avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour lancer les réparations les plus urgentes.

Des enquêtes d'urgence vont également être menées à Bagdad, Mossoul et d'autres zones urbaines, indique l'agence qui prévoit également d'ouvrir dès que possible des bureaux à Bagdad.

ONU-Habitat a été en première ligne des actions de réhabilitation et reconstruction dans de nombreuses situations d'après conflits. En 1997, Kofi Annan a fait appel à elle pour prendre en charge le volet réhabilitation de l'habitat du programme « Pétrole contre nourriture » en Iraq.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.