Election de 24 pays à la Commission des droits de l'homme

Election de 24 pays à la Commission des droits de l'homme

Le Conseil économique et social (ECOSOC), qui, à l'ONU, coordonne les activités des agences spécialisées et des différentes commissions, a élu, aujourd'hui, 24 pays aux sièges devenus vacants de la Commission des droits de l'homme.

Le Conseil économique et social (ECOSOC), qui, à l'ONU, coordonne les activités des agences spécialisées et des différentes commissions, a élu aujourd'hui, 24 pays aux sièges devenus vacants de la Commission des droits de l'homme.

Sur les 53 membres de la Commission des droits de l'homme, 24 étaient à pourvoir. Quinze pays ont été élus par acclamation pour un mandat de trois ans prenant effet le 1er janvier 2004. L'Afrique du Sud, le Congo, l'Egypte, l'Erythrée, l'Ethiopie, le Nigeria, la Mauritanie ont remporté les sièges africains, Costa Rica, Cuba, la République dominicaine, le Guatemala, le Honduras, le Pérou ont été choisis par les Etats d'Amérique latine et des Caraïbes, la Hongrie et la Fédération de Russie par le groupe des Etats d'Europe de l'Est.

Les autres représentants ont été élus à bulletins secrets, l'Inde, l'Arabie saoudite, le Qatar, le Népal, Bhoutan et l'Indonésie par le Groupe des Etats d'Asie, l'Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni par les Etats d'Europe occidentale.

L'ECOSOC a également procédé à des élections visant à pourvoir des sièges devenus vacants dans près de vingt autres instances de l'ONU.