Le Conseil de sécurité demande le renforcement de la présence militaire et humanitaire de la Mission de l'ONU au Congo-Kinshasa

20 mars 2003

Estimant que la situation en République démocratique du Congo (RDC) constitue une atteinte à la paix et la sécurité internationales dans la région, Le Conseil de sécurité a demandé cet après-midi au Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, de renforcer la présence d'observateurs militaires et du personnel humanitaire de la Mission d'Observation des Nations Unies au Congo (MONUC).

Estimant que la situation en République démocratique du Congo (RDC) constitue une atteinte à la paix et la sécurité internationales dans la région, le Conseil de sécurité a demandé cet après-midi au Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, de renforcer la présence d'observateurs militaires et du personnel humanitaire de la Mission d'Observation des Nations Unies au Congo (MONUC).

Par une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité s'est également prononcé pour la fin de la culture de l'impunité en RDC, pour la normalisation de la situation dans l'est du pays, en particulier dans la région de l'Ituri, et pour le respect des engagements pris en matière de retrait des troupes étrangères. Il a également prié le Secrétaire général d'augmenter les effectifs de la composante « droits de l'homme » de la MONUC, afin d'accélérer les procédures d'enquête sur toutes les violations des droits de l'homme depuis le début du conflit en 1998.

Concernant les violents combats qui ont lieu à Bunia, le Conseil a exigé de toutes les parties qu'elles signent un accord de cessez-le-feu inconditionnel et collaborent avec la MONUC pour la mise en place de la Commission de pacification de l'Ituri.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.