Le Conseil de sécurité salue la première réunion du Gouvernement de réconciliation nationale ivoirien

14 mars 2003

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Conseil de sécurité a salué la première réunion du Gouvernement de réconciliation nationale ivoirien, après avoir entendu un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d'Ivoire, Albert Tevoedjire, sur la situation dans ce pays.

Par ce communiqué, les membres du Conseil de sécurité ont appelé toutes les parties à participer aux réunions suivantes, remercié la Commission économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sous la présidence du Ghana, du rôle de facilitation qu'elle a bien voulu jouer, ainsi que la France pour le soutien apporté en vue de contribuer à un règlement pacifique de la crise.

En outre, ils ont pris note avec satisfaction de la décision de la CEDEAO d'assurer la sécurité de tous les membres du Gouvernement de réconciliation nationale et ont souligné la nécessité de prendre d'urgence toutes les mesures qui s'imposent à cette fin.

Par ailleurs, ils ont rappelé l'importance pour les parties de respecter les droits de l'homme et le droit international humanitaire. A cet égard, ils ont tout particulièrement déploré la poursuite de la détérioration de la situation humanitaire en demandant aux parties, notamment dans l'Ouest, de permettre l'accès des agences humanitaires aux populations civiles.

Les membres du Conseil de sécurité ont publié ce communiqué à la suite d'un exposé du Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, M. Hedi Annabi, sur les premiers résultats de la mission d'évaluation qu'il a conduite en Côte d'Ivoire du 24 février au 5 mars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.