Un Rapport de l'ONU affirme que l'objectif de réduire de moitié d'ici 2030 le nombre des personnes qui souffrent de la faim ne sera pas attteint

Un Rapport de l'ONU affirme que l'objectif de réduire de moitié d'ici 2030 le nombre des personnes qui souffrent de la faim ne sera pas attteint

media:entermedia_image:ddf9e596-00c5-47d4-a2e2-50ae10c6b738
La population de la planète sera mieux nourrie d'ici 2030 et la production alimentaire sera plus élevée que la croissance démographique, mais l'objectif de réduire de moitié d'ici 2015 le nombre des personnes qui souffrent de la faim ne sera pas atteint. C'est ce qu'affirme un Rapport publié aujourd'hui par l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

La population de la planète sera mieux nourrie d'ici 2030 et la production alimentaire sera plus élevée que la croissance démographique, mais l'objectif de réduire de moitié d'ici 2015 le nombre des personnes qui souffrent de la faim ne sera pas atteint. C'est ce qu'affirme un Rapport publié aujourd'hui par l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Selon le rapport, le nombre des personnes qui souffrent de la faim devrait diminuer de 800 millions à présent à environ 440 millions en 2030. Cela signifie que l'objectif fixé par le Sommet alimentaire mondial de 1996 de réduire de moitié le nombre de ces personnes ne sera même pas atteint en 2030.

"Nous espérons que les gouvernements et la communauté internationale utiliseront ce document comme un point de départ, pour tenter de régler les problèmes existants et ceux qui risquent de se manifester", a déclaré la responsable du Rapport.