Hans Blix: la décision iraquienne de détruire les missiles interdits, "un très important élément d'un vrai désarmement"

28 février 2003
Hans Blix s'adresse à la presse

L'engagement de l'Iraq de détruire les missiles Al Samoud 2, dont la portée dépasse les 150 kilomètres autorisée par l'ONU, constitue "un très important élément d'un vrai désarmement". C'est ce qu'a déclaré ce matin à New York le chef des inspecteurs de l'ONU, Hans Blix.

Les autorités iraquiennes ont en effet officiellement informé hier soir le chef de la Commission de contrôle, de surveillance et d'inspection de l'ONU (CCVINU) de leur décision de donner une suite favorable à la demande qui leur a été faite la semaine dernière par la Commission de détruire tous les missiles du type Al Samoud 2.

En réponse aux questions des journalistes, M. Blix a jugé par ailleurs que "le côté iraquien était très actif à présent, et que cela sera reflété dans les commentaires que je ferai au Conseil de sécurité, en plus du rapport écrit qui y est soumis".

Le Rapport trimestriel que la CCVINU a transmis à l'attention des membres du Conseil de sécurité estime en substance que "pendant la période couverte par le rapport, "l'Iraq aurait pu déployer de plus gros efforts pour repérer les armes interdites encore en sa possession et pour offrir des preuves crédibles de l'absence de ces armes".

Jugeant les résultats "en matière de désarmement très limitées à ce jour", le rapport affirme que ce n'est que depuis la mi-janvier que l'Iraq a pris un certain nombre de mesures qui facilitent le travail d'inspection des experts de l'ONU dans ce pays.

Par ailleurs, les inspections de l'ONU sur le terrain se sont poursuivies aujourd'hui à Bagdad et aux alentours.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.