En Turquie, le Secrétaire général affirme qu'il est encore temps de parvenir à un accord sur Chypre

24 février 2003
Kofi Annan s'addresse à la presse à Ankara

Actuellement en visite à Ankara, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé qu'il était encore temps de parvenir à un accord permettant à une Chypre unifiée de joindre l'Union européenne (UE) plus tard cette année.

Dans un communiqué publié hier dans la capitale turque, le Secrétaire général a estime qu'"il était de l'intérêt de toutes les parties - Chypriotes grecs et turcs, la Grèce et la Turquie, de saisir cette occasion, car le temps était compté".

En effet, afin de parvenir à un accord avant le 16 avril, date prévue de l'adhésion de Chypre à l'UE, il faudrait que les deux communautés chypriotes approuvent les termes de cet accord lors de référendums séparés, qui se dérouleraient le 30 mars.

Indiquant qu'il se rendrait également en Grèce et à Chypre, le Secrétaire général a précisé que sa mission serait d'encourager toutes les parties à faire preuve d'un esprit de compromis et de courage pour aboutir à un accord.

Aujourd'hui, le Secrétaire général s'est entretenu avec le Président turc Ahmed Nejdet Sezer, et avec le chef du parti au pouvoir, Tayyip Recep Erdogan. Les entretiens ont porté sur Chypre et l'Iraq.

M. Annan devait recontrer le Premier Ministre turc Abdullah Gul en début de soirée avant d'être son hôte à dîner.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.