Conseil de sécurité: une trentaine de pays interviennent avant la conclusion du débat sur le désarmement iraquien

Conseil de sécurité: une trentaine de pays interviennent avant la conclusion du débat sur le désarmement iraquien

media:entermedia_image:0bfa6164-e7ca-400e-814c-00986ee571c2
Une trentaine de délégations ont pris la parole aujourd'hui lors de la deuxième journée du débat du Conseil de sécurité consacré à la question du désarmement iraquien. Ce tour de table, entamé hier après-midi, a permis à tous les Etats Membres de l'Organisation qui le souhaitaient d'exprimer les positions de leurs gouvernements sur cette question.

Une trentaine de délégations ont pris la parole aujourd'hui lors de la deuxième journée du débat du Conseil de sécurité consacré à la question du désarmement iraquien. Ce tour de table, entamé hier après-midi, a permis à tous les Etats Membres de l'Organisation qui le souhaitaient d'exprimer les positions de leurs gouvernements sur cette question.

A l'occasion de la séance publique d'hier, 26 pays et un observateur avaient pris la parole.

Ce débat a été convoqué à la demande des pays du Mouvement des Non-Alignés.

Comme hier, la majorité des délégations ont plaidé pour accorder plus de temps aux inspections de l'ONU en Iraq et exprimé leurs inquiétudes face aux conséquences imprévues d'un éventuel conflit militaire dans la région.

De nombreuses délégations ont également lancé un appel au Gouvernement iraquien pour qu'il fasse preuve d'une coopération plus active avec le processus d'inspections, et affirmé que la menace du recours à la force devait être maintenue pour contraindre les autorités de Bagdad à désarmer.