Kofi Annan: malgré d'indéniables progrès, le Kosovo est loin d'avoir atteint les objectifs fixés par l'ONU

Kofi Annan: malgré d'indéniables progrès, le Kosovo est loin d'avoir atteint les objectifs fixés par l'ONU

En dépit de progrès considérables enregistrés vers la fin de l'année dernière, le Kosovo est encore loin d'avoir atteint les objectifs fixés par les Nations Unies. C'est ce qu'affirme le Secrétaire général Kofi Annan dans un rapport rendu public aujourd'hui.

En dépit de progrès considérables enregistrés vers la fin de l'année dernière, le Kosovo est loin d'avoir atteint les objectifs fixés par les Nations Unies. C'est ce qu'affirme le Secrétaire général Kofi Annan dans un rapport rendu public aujourd'hui.

Consacré aux activités de la Mission intérimaire de l'ONU au Kosovo (MINUK) depuis octobre dernier, le rapport note avec satisfaction, entre autres, la tenue des deuxièmes élections municipales, le début d'administration du processus électoral par les autorités locales et l'extension de l'autorité de la MINUK à la zone nord de Mitrovica.

Toutefois, prévient le Secrétaire général, un an après la constitution des institutions provisoires de la province, d'importants défis restent à relever. C'est ainsi que la lutte contre le crime et la promotion du respect de la légalité demeurent de sérieux problèmes, et M. Annan exhorte les communautés ethniques majoritaire et minoritaires du Kosovo à donner une nouvelle impulsion au dialogue inter-ethnique et à la promotion du processus de réconciliation.

"Il est important que les dirigeants du Kosovo reconnaissent qu'avant de se voir attribuer de compétences additionnelles, il faudra réaliser de nouveaux progrès au service de toutes les communautés du Kosovo", a précisé le Secrétaire général.