Kofi Annan exhorte le Forum social mondial à garder à l'esprit le sort des populations pauvres de la planète

Kofi Annan exhorte le Forum social mondial à garder à l'esprit le sort des populations pauvres de la planète

Alors que l'attention de la communauté internationale se fixe sur les grandes questions de sécurité, comme la situation en Iraq ou la crise dans la Péninsule coréenne, les défenseurs des droits sociaux doivent garder à l'esprit le sort des populations les plus pauvres et vulnérables de la planète. C'est ce qu'a affirmé dans un message le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

Alors que l'attention de la communauté internationale se fixe sur les grandes questions de sécurité, comme la situation en Iraq ou la crise dans la Péninsule coréenne, les défenseurs des droits sociaux doivent garder à l'esprit le sort des populations les plus pauvres et vulnérables de la planète. C'est ce qu'a affirmé dans un message (en anglais) le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

"Il ne faut pas que les crises actuelles fassent perdre de vue les menaces que posent à notre planète la propagation rapide du sida, les retombées négatives de la mondialisation, la dégradation de l'habitat naturel, et les barrières commerciales qui empêchent les pays en développement de concurrencer les produits des pays riches sur les marchés mondiaux", a affirmé le Secrétaire général.

S'adressant ce matin aux participants au Sommet social mondial, qui se déroule à Porto Alegre, au Brésil, le Secrétaire général a également encouragé les militants à travailler de concert avec leurs gouvernements, et en coopération avec les institutions de l'ONU et le secteur privé, à la réalisation des différents objectifs de développement qui figurent dans la Déclaration du Millénaire de l'ONU.

"Notre but est de rendre le processus de mondialisation global et équitable. Votre rôle sera d'assurer que ce processus offre des occasions à tout le monde, et surtout aux populations pauvres et vulnérables de la planète", a dit M. Annan.

Le message du Secrétaire général a été lu par Nitin Disai, chef du Département des Affaires économiques et sociales de l'ONU.