Six entreprises égyptiennes adhèrent au Pacte mondial

13 janvier 2003

L'ONU a annoncé aujourd'hui la décision de six sociétés égyptiennes d'adhérer aux dispositions du Pacte mondial, s'engageant ainsi à appliquer les neuf principes du document en matière de droits de l'homme, de droit des travailleurs et de préservation de l'environnement.

L'ONU a annoncé aujourd'hui la décision de six sociétés égyptiennes d'adhérér aux dispositions du Pacte mondial, s'engageant ainsi à appliquer les neuf principes du document en matière de droits de l'homme, de droits des travailleurs et de préservation de l'environnement.

Les six entreprises sont la Société nationale du Commerce-Sonac, le Groupe Talaat Mostafa, Madico, Mobica, la Société de construction Orascom et le Groupe Americana.

Un porte-parole de l'ONU a affirmé que l'engagement des principaux milieux d'affaires égyptiens à respecter ces principes constituait un pas important vers l'élargissement de la portée du Pacte et la réalisation de la vision du secrétaire général d'une économie mondiale plus stable et plus globale. Le Pacte est actuellement endossé par des sociétés dans une cinquantaine de pays.

Le Conseil consultatif du Pacte organisera un dîner à New York mercredi soir, suivi le lendemain d'une réunion d'une journée, présidée par la Vice-secrétaire générale, Louise Fréchette.

Le Pacte mondial constitue une initiative du secrétaire général Kofi Annan pour encourager le secteur privé et les chefs des grosses entreprises internationales à souscrire, dans le cadre de leurs activités, au respect d'un certain nombre de principes relatifs aux droits des travailleurs et à la conservation de l'environnement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.