Le secrétaire général de l'ONU condamne vivement le double attentat d'hier à Tel-Aviv

6 janvier 2003
Kofi Annan

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a condamné vivement le double attentat à la bombe d'hier à Tel Aviv qui a tué au moins 23 personnes et blessé plus d'une centaine.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a condamné vivement le double attentat à la bombe d'hier à Tel Aviv qui a tué au moins 23 personnes et blessé plus d'une centaine.

Dans un communiqué publié ce matin, le secrétaire général réaffirme sa position selon laquelle de telles actions terroristes étaient répréhensibles sur le plan moral et totalement injustifiées, et risquaient d'enrayer les efforts déployés pour trouver une solution pacifique à la crise actuelle dans la région.

Le secrétaire général réitère en outre son appel aux autorités palestiniennes pour qu'elles appliquent des stratégies non-violentes dans la poursuite de leurs objectifs, conformes à celles définies par le "Quatuor" diplomatique pour le Moyen-Orient, et invité les autorités israéliennes à réagir avec retenue à l'attaque d'hier.

Pour sa part, l'émissaire de l'ONU au Moyen-Orient, Terje Roed-Larsen, a souligné dans un communiqué que "la violence ne pouvait pas régler les décennies de conflit israélo-palestinien". Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Sergio Viera de Mello, a également dénoncé les attentats terroristes de dimanche.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.