Iraq: les inspecteurs de l'ONU poursuivent leurs visites de sites soupçonnés de servir à des fins militaires

3 janvier 2003

Les équipes d'inspecteurs de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont continué aujourd'hui leurs visites d'installations soupçonnées de participer aux programmes d'armement de destruction massive en Iraq.

Les équipes d'inspecteurs de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) ont continué aujourd'hui leurs visites d'installations soupçonnées de participer aux programmes d'armement de destruction massive en Iraq.

Un groupe d'experts en missiles de la CCVINU s'est rendu à l'usine d'Al Mamoun, située à une soixantaine de kilomètres au sud de Bagdad. Les inspecteurs ont procédé à l'étiquetage du matériel sur place, fabriqué par l'Iraq entre 1998 et 2002. Une autre équipe de la CCVINU a visité un ancien dépôt de munitions à 200 kilomètres à l'ouest de Bagdad, qui avait servi d'entrepôt aux armes chimiques iraquiennes avant la Guerre du Golfe. Les experts ont également inspecté le site jouxtant, où ont été effectués des essais d'armes chimiques dans les années 1980.

Pendant ce temps, des experts chimiques de l'AIEA ont inspecté les installations d'Al Basil Narawan, à une vingtaine de kilomètres à l'est de la capitale iraquienne. Ce complexe fabrique des produits chimiques.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.