Le HCR annonce le rapatriement des derniers réfugiés rwandais de Tanzanie

3 janvier 2003

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui que le dernier des quelque 500 000 réfugiés rwandais installés en Tanzanie était rentré chez lui. Il s'agit de l'un des déplacements de populations les plus massifs enregistré dans l'histoire agitée de l'Afrique centrale.

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) (site en anglais) a annoncé aujourd'hui que le dernier des quelque 500 000 réfugiés rwandais installés en Tanzanie était rentré chez lui. Il s'agit de l'un des déplacements de populations les plus massifs enregistré dans l'histoire agitée de l'Afrique centrale.

Selon le HCR, le dernier groupe de 3 200 réfugiés rwandais a franchi la frontière vendredi dernier. La plupart de ces réfugiés, d'origine hutu, avaient fui leur pays pendant l'été de 1994 pour échapper à l'offensive lancée par les troupes du Front patriotique rwandais composées de Tutsis. Ceux-ci réagissaient aux massacres commis par des extrémistes hutus du Rwanda, qui ont fait plus de 800 000 victimes tutsis et hutus modérés.

Le HCR estime qu'il y avait encore environ 400 000 réfugiés rwandais au Congo démocratique et au Burundi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.