Kofi Annan affirme que le "Quatuor" a fait d'importants progrès dans l'esquisse d'une "feuille de route" pour régler la crise du Moyen-Orient

20 décembre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé aujourd'hui que les membres du "Quatuor" diplomatique sur le Moyen-Orient étaient "tout près" de mettre au point "la feuille de route" pour régler la crise dans la région. Cet ensemble de propositions seraient soumises prochainement aux Israéliens et aux Palestiniens.

Parlant à la presse (en anglais) à l'issue de la réunion de ce matin du "Quatuor", le secrétaire général de l'ONU a précisé que les membres du Groupe avaient le sentiment que leurs propositions pourraient contribuer à la réalisation de la vision de "deux Etats, Israël et Palestine, vivant côte à côte".

Un communiqué conjoint (en anglais) publié en début d'après-midi, à l'issue d'un entretien du "Quatuor" avec le Président George W. Bush à la Maison Blanche, a fait état du ferme soutien du Chef de l'exécutif américain aux efforts du Groupe et au concept des deux Etats "vivant côte à côte dans la paix et la sécurité".

Selon le communiqué, les membres du "Quatuor" ont lancé un appel aux parties pour qu'elles ramènent le calme, poursuivent les réformes et améliorent la situation humanitaire dans la région. Le communiqué demande notamment que "tous les individus et groupes palestiniens mettent un terme à tous les actes terroristes contre Israël, où que ce soit", et que les forces israéliennes "se retirent des zones palestiniennes, à mesure que le calme y est rétabli, et que le status quo d'avant le début de l'intifada y soit restauré".

Les membres du "Quatuor" ont également exprimé leur préoccupation devant l'aggravation de la crise humanitaire à Gaza et sur la rive occidentale, et invité le Gouvernement israélien à prendre des mesures destinées à atténuer les souffrances des populations civiles palestiniennes de la région.

Après l'entretien à la Maison Blanche, le secrétaire général a indiqué que le "Quatuor" était décidé à arrêter la version définitive de son plan dès que possible pour le soumettre aux deux parties. "Nous sommes tous d'accord que c'est la seule solution", a-t-il dit.

Le "Quatuor" diplomatique sur le Moyen-Orient est composé de représentants des Etats-Unis, de la Russie, de l'Union européenne (UE) et l'ONU. Outre M. Annan, étaient présents à la réunion d'aujourd'hui le secrétaire d'Etat américain Colin Powell, le Ministre des affaires étrangères russe Igor Ivanov, le Ministre danois des affaires étrangères, Per Stig Moeller, dont le pays préside l'UE, Javier Solana, Haut Commissaire aux affaires étrangères et sécuritaires communautaires de l'EU, et Chris Patten, responsable des affaires étrangères de l'Union. Leur réunion a duré deux heures et a été suivie d'un déjeuner de travail.

Avant la réunion, le secrétaire général a eu un bref entretien privé avec le secrétaire d'Etat américain Powell.

M. Annan devait regagner New York dans la soirée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.