Les experts de l'ONU inspectent d'anciennes installations d'armes chimiques près de Bagdad

4 décembre 2002

Une équipe d'experts de l'ONU a inspecté aujourd'hui les installations d'armes de destruction massive d'Al Mutanna, au nord de Bagdad, où était exécuté autrefois le programme militaire chimique iraquien.

Dans des remarques (en anglais) faites aux journalistes, le chef des experts de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU), Dimitri Perricos, a indiqué aujourd'hui qu'avant la suspension des inspections de l'ONU en Iraq en 1998, des milliers d'agents et d'obus à contenu chimique avaient été détruits par l'ONU sur ce site. M. Perricos a précisé que des quantités d'obus contenant du gaz moutarde qui n'avaient pas été détruits par l'ONU au moment de l'interruption des opérations d'inspections ont été retrouvés sur place.

Parlant au nom des experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais), Jacques Baute, le chef d'équipe, a indiqué que les experts de l'AIEA s'étaient rendus aujourd'hui sur le site de Tuwaitha, administré par l'Agence de l'énergie atomique iraquienne. L'inspection, qui a duré cinq heures, a eu pour but de vérifier les changements apportés aux installations depuis la dernière visite de l'ONU en décembre 1998. Les principaux changements constatés ont porté sur la construction ou la remise en état de certains édifices, le déplacement de matériel et les mouvements de personnel. M. Baute a par ailleurs souligné la totale coopération des autorités iraquiennes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.