Burundi: Kofi Annan affirme que l'accord de cessez-le-feu constitue "un pas important et positif" vers la paix

3 décembre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que l'accord de cessez-le-feu conclu entre le Gouvernement et les forces d'opposition armée au Burundi constituait "un pas important et positif" dans la recherche d'une paix globale dans ce pays.

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le secrétaire général se félicite de ce résultat obtenu au 19e Sommet de l'Initiative régionale, qui s'est déroulé les 1er et 2 décembre à Arusha, et salue les efforts de facilitation déployés en ce sens par le Président Jacob Zuma de l'Afrique du Sud.

M. Annan réitère également le soutien des Nations Unies aux efforts d'application des Accords d'Arusha par les parties au conflit burundais.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.