Deux agences de l'ONU lancent des appels pour les populations vulnérables aux risques de pénuries alimentaires en Afrique

2 décembre 2002

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ont lancé des appels en faveur des populations vulnérables à la perspective des prochaines crises alimentaires en Afrique.

Le PAM a lancé un appel d'urgence en faveur du Burundi, où risque d'éclater dès ce mois une crise alimentaire aiguë. Selon l'Agence, un manque de précipitations et les maigres récoltes de la saison précédente pourraient contribuer à faire doubler le nombre de personnes qui dépendent d'une aide alimentaire, de 600 000 à 1,2 million. Le PAM estime qu'il faudra réunir quelque 40 000 tonnes de vivres d'une valeur de 19 millions de dollars pour nourrir plus d'un million de Burundais jusqu'en avril 2003.

Pour sa part, la FAO s'inquiète de la situation alimentaire en Angola, où, selon l'Agence, le nombre d'habitants qui dépendent d'une aide alimentaire extérieure est passé de 1,4 à 1,9 million de personnes; ce total pourrait atteindre les 4,3 millions l'année prochaine, affirme la FAO, qui a lancé un appel pour recueillir quelque 12,7 millions de dollars pour nourrir les populations les plus vulnérables de ce pays en 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.