Première célébration de la Journée internationale pour la prévention de l'exploitation de l'environnement en temps de guerre

6 novembre 2002

A l'occasion de la première célébration de la Journée internationale pour la prévention et l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé aujourd'hui dans un message que tous les efforts possibles devaient être déployés pour limiter la destruction de l'environnement causée par des conflits.

A l'occasion de la première célébration de la Journée internationale pour la prévention et l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé aujourd'hui dans un message que tous les efforts disponibles devaient être déployés pour limiter la destruction de l'environnement causée par des conflits.

Tout comme les guerres antérieures ont mis en évidence la nécessité de réglementer l'impact de la guerre sur les civils et les prisonniers de guerre, la guerre moderne exigeait des règles écologiques, a-t-il précisé.

Toutefois, nous devons également protéger l'environnement en temps de paix, car le respect de l'environnement est "essentiel pour notre avenir commun", a conclu le secrétaire général.

La Journée internationale d'aujourd'hui a été décrétée par le Programme de l'ONU pour le développement (PNUD) pour sensibiliser l'opinion internationale aux dégâts infligés au cadre naturel de vie par les combats. Le PNUD prend une part active dans les efforts de préservation de l'environnement dans les pays ravagés par la guerre, notamment dans les Balkans, en Afghanistan et en Afrique de l'Ouest.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.