Le Sommet mondial sur la Montagne s'engage à décontaminer certaines régions montagneuses très peuplées du Kirghiztan

Le Sommet mondial sur la Montagne s'engage à décontaminer certaines régions montagneuses très peuplées du Kirghiztan

media:entermedia_image:9a1de0c4-6605-433b-baa7-700d4e9304d2
Les participants au Sommet mondial sur la Montagne, qui s'est tenu au Kirghiztan, se sont engagés aujourd'hui à procéder à la décontamination de la région montagneuse autour de la ville kirghize de Maily-Suu, où sont déposées d'importantes quantités de déchet nucléaire.

Les participants au Sommet mondial sur la Montagne (en anglais), qui s'est tenu au Kirghiztan, se sont engagés aujourd'hui à procéder à la décontamination de la région montagneuse autour de la ville kirghize de Maily-Suu, où sont déposées d'importantes quantités de déchet nucléaire.

Selon le Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) (en anglais), un des principaux organisateurs du Sommet, cette opération benéficierait du soutien de la Norvège. A l'heure actuelle, les déchets risquent de se déverser dans les fleuves du Kirghiztan qui se jettent dans la vallée du Fergana située en aval. "Dix millions de personnes sont menacées par les déchets", a précisé le Président du pays Askar Akaev. Les opérations de décontamination constituent à son avis un "exemple d'action concrète" prise dans la cadre de l'Année internationale de la Montagne et du Sommet de Bishkek.

Les régions montagneuses couvrent 26% de la surface de la planète et abritent quelque 12 millions de personnes. Ces régions fournissent des ressources essentielles aux montagnards et aux habitants des plaines, comme l'eau douce, et d'importantes réserves de biodiversité, alimentaires, forestières et minérales.