Le secrétaire général lance un appel à la mobilisation contre l'exploitation des ressources naturelles à des fins militaires

25 octobre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a lancé un appel à la mobilisation internationale dans la lutte contre l'exploitation des ressources naturelles à des fins militaires.

Interrogé ce matin par la presse sur le récent rapport d'un Groupe d'experts sur l'exploitation illégale des ressources naturelles de la République démocratique du Congo (RDC), le secrétaire général a précisé que de telles situations "encourageaient la poursuite des conflits".

Le rapport avait recommandé l'adoption de mesures financières contre 29 sociétés basées dans différents pays, ainsi que contre 54 personnalités politiques des pays de la région, dont la RDC.

M. Annan a précisé par ailleurs que le rapport "soulevait des questions sérieuses" qui seront revues par le Conseil de sécurité, les gouvernements de la région et la communauté internationale.

Pour sa part, le Président du Groupe d'experts qui a publié le rapport, Mahmoud Kassem, a affirmé aujourd'hui que tous les renseignements recueillis par ses collègues dans le cadre de leur enquête avaient été confirmés de diverses sources.

M. Kassem a précisé que les recommandations du Groupe avaient pour objet d'offrir des incitations économiques à la RDC et aux autres pays des Grands Lacs qui participent au conflit pour arrêter les hostilités.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.