Le responsable de l'ONU aux questions de désarmement affirme que la vente illégale d'armes légères pose un défi à la paix internationale

11 octobre 2002
Déclaration de M. Jayantha Dhanapala au Conseil de sécurité

Le responsable de l'ONU pour les questions de désarmement a affirmé aujourd'hui que la vente ou le stockage illégaux d'armes légères posaient un défi redoutable à la paix et la sécurité internationale.

Le responsable de l'ONU pour les questions de désarmement a affirmé aujourd'hui que la vente et le stockage illégaux d'armes légères posaient un défi redoutable à la paix et la sécurité internationale.

Intervenant à l'occasion d'un débat du Conseil de sécurité sur la question, Jayantha Dhanapala a souligné qu'il y avait des indices de plus en plus forts qui reliaient le commerce d'armes légères au terrorisme et au trafic des drogues. En attendant, a-t-il précisé, plus de 300 000 personnes par an étaient victimes des conflits armés du monde en développement, et 200 000 autres étaient victimes d'homicides et de suicides dans le monde industrialisé, commis avec des armes légères.

M. Dhanapala a lancé un appel aux Etats Membres pour qu'ils coopèrent activement à la stricte application des embargos sur les armes du Conseil de sécurité et à l'établissement de dispositifs de contrôle du commerce de ce type d'armes.

Une quarantaine d'orateurs devait participer au débat consacré à cette question.

Reportage de la Radio ONU image

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.