Le Conseil de sécurité demande aux rebelles burundais d'aborder "avec sérieux" les pourparlers de paix

18 septembre 2002

Exprimant sa profonde préoccupation devant la poursuite des hostilités au Burundi, le Conseil de sécurité a demandé aux groupes rebelles de retourner à la table de négociations et d'aborder "avec sérieux" les pourparlers de paix.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui à l'issue de consultations sur la question, le Conseil a en outre vivement condamné les massacres commis dans la région de Gitega. Les membres du Conseil ont également salué les efforts de médiation de l'Afrique du Sud, du Gabon et de la Tanzanie pour mettre fin aux hostilités, et exhorté la communauté internationale à se mobiliser davantage pour aider le Burundi à faire face à ses difficultés actuelles.

Hier, le Conseil avait entendu à huis clos un exposé sur la situation du Ministre burundais des affaires étrangères.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.