Le Conseil de sécurité de l'ONU presse l'Irak de coopérer sur la question des Koweitiens disparus

21 août 2002

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont exprimé leur vive inquiétude aujourd'hui à l'égard d'une tragédie humanitaire qui perdure, celle du rapatriement de nationaux du Koweït et d'États tiers, ou de leurs dépouilles, qui se trouvent encore en Irak. Le Conseil a recommandé avec insistance au Gouvernement iraquien de coopérer avec la communauté internationale pour résoudre ce problème.

À l'issue d'une séance à huis-clos consacrée à l'étude d'un rapport du secrétaire général de l'ONU sur ce sujet, le président du Conseil de sécurité, l'ambassadeur John Negroponte, des États-Unis, a exprimé au nom des 15 membres du Conseil, ses sincères sympathies aux familles de ces personnes.

Les membres du Conseil ont exprimé l'espoir que cette question soit traitée de toute urgence par toutes les parties et ce, sur une base strictement humanitaire, a précisé M. Negroponte.

Il a ajouté que les membres avaient souscrit à l'appel du secrétaire général, Kofi Annan, à l'Iraq, invitant ce pays à saisir “cette occasion pour rétablir sa crédibilité au regard des problèmes humanitaires en suspens”.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.