Kofi Annan et le Conseil de sécurité se félicitent du renouvellement de l'engagement du Congo démocratique et du Rwanda pour le processus de règlement de leur différend

30 juillet 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, et les membres du Conseil de sécurité se sont félicités du renouvellement de l'engagement exprimé par les Gouvernements de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda en faveur du processus de règlement du différend qui les oppose, y compris la cessation des hostilités.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, et les membres du Conseil de sécurité se sont félicités du renouvellement de l'engagement exprimé par les Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda en faveur du processus de règlement du différend qui les oppose, y compris la cessation des hostilités.

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le secrétaire général exprime sa reconnaissance au Gouvernement sud-africain et au Président du pays, Thabo Mbeki, pour leur rôle de médiation qui a permis de rapprocher les deux pays.

M. Annan précise par ailleurs que l'ONU est disposée à apporter son concours à l'application de l'accord conclu entre Kinshasa et Kigali et attend avec intérêt l'entame des discussions avec les parties concernées sur les modalités pratiques de cette application.

Pour sa part, le Conseil de sécurité a invité les parties aux accords de paix de Lusaka d'entamer des pourparlers avec l'ONU sur les modalités d'application de l'accord conclu aujourd'hui entre la RDC et le Rwanda.

Dans une déclaration présidentielle, les membres du Conseil ont par ailleurs exprimé leur "profonde reconnaissance" aux autorités sud-africaines pour avoir facilité la conclusion de cet accord.

De son côté, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a salué la signature de l'accord de Pretoria entre la RDC et le Rwanda comme un pas décisif sur la voie de la paix et du retour de dizaine de milliers de réfugiés dans leurs pays.

Les conséquences humanitaires du conflit en RDC sont immenses, plus de trois millions de personnes ayant péri du fait des combats et deux autres millions ayant été déplacées de leurs foyers.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.