Le chef du PAM affirme que 13 millions de personnes risquent la famine en Afrique australe

23 juillet 2002

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris, chargé du dossier de la crise alimentaire en Afrique australe, a affirmé que 13 millions de personnes risquaient de se trouver confrontées à la famine dans cette partie du continent.

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris, chargé du dossier de la crise alimentaire en Afrique australe, a déclaré que 13 millions de personnes risquaient de se trouver confrontées à la famine dans cette partie du continent.

Dans une conférence de presse ce matin à New York, il a affirmé que la moitié des personnes menacées vivaient au Zimbabwe, trois millions au Malawi, plus de deux millions en Zambie, alors que le reste vivaient au Mozambique, au Lésotho et au Swaziland.

Affirmant que le PAM a reçu à ce jour des annonces de contributions de l'ordre de 250 millions de dollars sur les 500 millions demandés aux donateurs, M. Morris a salué le soutien "extraordinaire" des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'Union européenne (UE) à ce programme.

"Il est extrêmement important de pouvoir démarrer les opérations d'aide alimentaire le plus rapidement possible, de manière à devancer l'arrivée de la saison pluvieuse qui rend l'acheminement des vivres quasiment impossible", a-t-il précisé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.