Kofi Annan invite les participants au Sommet sur le développement durable à régler leurs différends

17 juillet 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exprimé l'espoir que les pays qui participent au prochain Sommet de l'ONU sur le développement durable trouveront le moyen de régler leurs différends avant l'ouverture de la manifestation, prévue le 26 août à Johannesbourg.

"Les progrès enregistrés depuis le Sommet de la Terre de 1992 ont été plus lents que prévu, et, surtout, plus lents que nécessaire. Une nouvelle déconvenue constituerait une occasion manquée dramatique", a affirmé ce matin M. Annan à l'occasion d'une réunion des Amis de la Présidence du processus préparatoire du Sommet mondial, présidée par le ministre sud-africain des affaires étrangères, Nkosazana Dlamini Zuma.

Le secrétaire général a également encouragé les participants au Sommet à définir des actions précises dans les cinq principaux champs d'activités suivants: l'eau et l'hygiène, l'énergie, la santé, l'agriculture et la biodiversité. En outre, les progrès accomplis en matière de finances, de commerce et de bonne gouvernance devront forcément tenir compte des accords déjà conclus ou en train de l'être dans ces domaines, a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.